Trois albums en 5 ans pour cet auteur-compositeur-interprète qui gagne un public toujours plus nombreux et mérite vraiment d’être davantage médiatisé, tant son originalité fait du bien dans la paysage de la chanson actuelle. Après un passage de plusieurs années au théâtre et au café-théâtre, Gildas Thomas, admirateur d’artistes tels que Fellini, Gosciny, ou les Stranglers, se consacre entièrement à sa carrière de chanteur.

Après deux albums dont le premier « J’m’endors pas » fut Coup de Coeur Chorus, il nous livre un 3e opus dense, enregistré en grande partie dans les conditions du live, où les arrangements exclusivement acoustiques (exceptée la surprenante « Votre beauté anonyme ») traduisent à la fois l’énergie, la simplicité et la finesse de l’artiste. Gildas Thomas piétine nos petites certitudes avec des chansons faussement candides et subtilement touchantes.

Avec beaucoup d’humour et (presque) sans jugement, il stigmatise une société et nous livre une vision du monde personnelle où il nous dit qu’il faut principalement profiter de la vie, ici et maintenant. Il sait écrire des textes rares car fort simples, les accompagner d’exquises mélodies et il sait aussi magnifiquement les interpréter. De la dérision légère, de la poésie souriante qui touche à l’essentiel. C’est sûr : Ca va faire des jaloux.